J’ai des périodes où je suis sur le mode automatique, et j’ai des périodes où je remets tout en question pour mieux évoluer.

Ces temps-ci, ça a bougé pas mal. Je me suis retrouvée dans des situations dans ma vie personnelle où j’ai pris consciemment la décision de faire différent. Ça m’a rentré dedans. Je n’avais pas actualisé mes croyances qui me faisaient faire  les choses d’une certaine manière. Je n’avais pas trouvé le cadeau de ce moyen de défense utilisé depuis la plus tendre enfance. Ce moyen que j’adore qui m’a permis de réussir dans des milliers de situations… qui a fait en sorte que moi, je n’abandonnais pas… et que je performais.  J’avais décidé de faire autrement, donc j’ai fait autrement… ! Les émotions se sont entrechoquées, ça a explosé en dedans en fait. J’avais le goût de faire réagir les gens autour de moi… et de faire bouger les choses à mon rythme vers mon objectif…

Le changement que j’ai fait, voulez-vous le savoir ? J’arrête de pousser ! 🙂 … Arrêter de pousser ! Cette année, j’avais fait un tableau de rêve intuitif avec plein d’affaires qu’on ne sait pas trop c’est quoi dessus, juste des choses qui nous parlent. Parce qu’au bout de la ligne, avoir des objectifs c’est aussi avoir des limites et un chemin… déjà tracé…. Et si finalement ma vie change et je change et que cet objectif n’a plus la même signification pour moi… pourquoi je devrais l’achever à contrecœur ? Et je le faisais sur le pilote automatique, et je poussais et je poussais parce que c’était comme cela que ça devait être… !

C’est fini… ! Je ne peux pas crier victoire encore.. j’me suis pris un coaching !! 😛 .. Pour aller aider mon subconscient à libérer ce qui m’attache encore à cela… Pour être sure à 100% de ne plus revenir en arrière… Comme quand tu déménages et que tu t’aperçois que quand tu es plus fatiguée, tu t’en vas vers ton ancienne maison en mode automatique, (je viens de déménager :),  ça fait deux fois cette semaine) L’habitude…

Ce que je crois qui m’y attache encore ? Le contrôle. Hihihi. Quand tu as un objectif précis, tu sais où tu vas. J’ai toujours eu de la méga-difficulté à ne pas savoir.  Et ça allait jusqu’à m’autoriser à poser une question seulement si la réponse était déjà connue. Sinon je n’aurais pas poser la question… 🙂
En fait, d’accepter de ne pas avoir d’objectif précis mais plutôt une direction, ça permet l’évolution….

À moi de moi : En quoi c’est différent maintenant ?
Tout est différent et ça commence maintenant !

Qui suis-je

Lucie est une entrepreneure dans l'âme. Elle a trouvé à travers Doterra et son mode de fonctionnement, l'outil idéal pour rayonner et aider les gens autour d'elle.